Comment choisit-on son avocat ?

Au cours de la vie personnelle et professionnelle, beaucoup de personnes peuvent se trouver dans des situations insurmontables, ou des cas trop complexes pour eux comme la rupture d’un contrat de travail, ou un divorce. C’est à ce moment qu’elles ont vraiment besoin d’être conseillées, défendues, ou représentées, par un avocat. Mais pour ne pas se faire arnaquer, il est nécessaire de choisir un bon avocat. Mais comment ?

Les avocats : description de la profession

Les avocats sont des juristes de formation, des techniciens professionnels du droit exerçant une profession libérale. Il existe deux types d’avocat, à savoir les :

  • Généralistes : s’occupant en général de tous les dossiers, surtout les cas relatifs au droit de la famille, du travail, de l’immobilier ;
  • Spécialistes : ce sont les détenteurs d’un certificat de spécialisation délivré par le Conseil National des Barreaux, se spécialisant, entre autres, sur le droit familial, pénal, du dommage corporel, ou du crédit et de la consommation.

Il faut noter que pour des cas courants tels qu’un divorce par consentement mutuel, une contestation de congé locatif, une restitution de dépôt de garantie, ou un retard de livraison de marchandise, le choix est indifférent entre ces deux catégories, à partir du moment où il maîtrise bien le domaine concerné.

Les missions des avocats

En général, les missions des avocats peuvent se classer en deux groupes.

  • Mission d’assistance juridique

En dehors de tout litige, cette tâche concerne toute consultation sur divers sujets, ou objets, tels qu’une rédaction de statuts ou de contrats, une assistance dans les différentes phases d’une procédure contentieuse, ou une plaidoirie devant toutes les juridictions.

  • Mission de postulation ou représentation

Traditionnellement, représentés des clients, est le rôle premier des avocats. En effet, ce type de mission consiste à accomplir, au nom et pour le compte de son client, en tant que mandataire ad-litem de ce dernier, des actes d’une procédure pour un procès. Un acte ne pouvant pas être postulé en dehors du tribunal du barreau où l’avocat est inscrit.

Bien choisir son avocat

Même s’il est effectué souvent dans l’urgence, le choix ne se fait pas au hasard. Tout d’abord, il est nécessaire de faire une identification précise de besoin, c’est-à-dire la nature de l’affaire à confier, afin de choisir entre les généralistes et spécialistes. Après, pour ne pas se tromper, il faut s’informer, entre autres, sur sa :

  • réputation,
  • spécialisation,
  • localisation,
  • disponibilité,
  • honoraires
Cette entrée a été publiée dans Droit. Sauvegarder le permalien.